1,2,3… 9 mois pour un bébé !

Mais que va-t-il se passer pendant votre grossesse ?

Enceinte 9 mois

1ere Partie

Voilà, voilà, le test de grossesse est positif ! Vous attendez un enfant…

Beaucoup de changement se profilent, dont les transformations de votre corps qui abrite tout d’abord un p’tit œuf (pas un Titeuf hein ? !), qui va grossir, devenir embryon, puis fœtus et enfin petit d’homme ! Quel programme !

Mois 1

Bon pour le moment, rien de bien spécial à vrai dire… Il se passe à l’intérieur de votre utérus la magie de la division cellulaire…

Mois 2

On arrive à quelques désagréments physiologiques, mais tout à fait normaux. Des pertes blanches qui souvent amènent à consulter le gynécologue. C’est en général la première visite de grossesse. On va vous inciter à choisir d’ores et déjà votre maternité. Si par la suite, vous avez une grossesse à risques, le médecin vous orientera d’office ailleurs.

C’est dès le mois 2 que vous allez adopter une vie « saine » (si ce n’est déjà fait !) : 0 alcool, 0 tabac et pas d’automédication sans avis médical. Il faudra être vigilant aussi à la cuisson de la viande et à la toxoplasmose.

Ce sera peut-être le début des nausées… (et oui… quand on vous dit que c’est… fun d’être enceinte !). Vous pourrez aussi avoir énormément sommeil, à n’importe quel moment de la journée et de la nuit…

Mois 3

Là, ça devient vraiment concret !

Vous allez passer la 1ère échographie et peut-être voir la frimousse du « ptit haricot » qui sera votre enfant !

Pendant ce mois vous saurez pour la toxoplasmose et pour la rubéole. On vous contrôlera sang, urines et poids. Si vous n’êtes pas immunisée, prise de sang tous les mois pour la toxo, et après l’accouchement pour la rubéole. L’écho de 11ième/13ième semaine d’aménorrhée (absence de règles) vous dira la date exacte de procréation, donc… de potentielle naissance !

Vous aurez aussi la mesure de la clarté nucale, qui doit être inférieure à 3. Ceci pour écarter toute suspicion de trisomie.

La déclaration de grossesse est officiellement rédigée, vous pouvez alors annoncer haut et fort à l’univers, l’heureux événement qui vous arrive !

Les envies de dormir s’estompent, car les hormones se sont régulées. On vous conseillera de faire un peu de sport doux : natation, marche douce, gymnastique douce… A éviter toutefois, les très longs trajets en voiture. Par contre, aucune contre-indication à une activité sexuelle ! (en même temps… vous êtes déjà enceinte… donc pour ça, pas d’angoisse !!).

Mois 4

Ça commence à se voir !

Le bas ventre est plus rebondi, et le jean slim… c’est fini !

Pour certaines femmes les premières sensations de Bébé qui bouge peuvent apparaître.

C’est votre seconde consultation obligatoire. Quelques douleurs dues à l’accroissement de l’utérus vont survenir : bas du ventre, aines ; mais votre vessie va aussi un peu souffrir. C’est le début des incessants aller/retour aux toilettes ! Quant aux intestins… ils vont en ch… (pardon… !), ils seront capricieux. Option « constipation » enclenchée.

Parfois, les premières contractions, rares, vous rappellent que vous couvez votre petit oiseau.

Côté câlins, c’est en général la période explosive où les hormones sont au taquet, et où votre corpulence est encore acceptable ! (rires !).

Dès ce mois, prévenez les vergetures. Tentez de maintenir une prise de poids inférieure ou égale à un kilo par mois. Hydratez votre corps en buvant et avec des soins corporels spéciaux pour femme enceinte.

Vous ferez attention enfin, au risque d’insuffisance veineuse. (liée à la prise de poids, à la circulation sanguine plus complexe…). Ne restez pas trop debout, ou trop assise, changez de posture régulièrement. Ne portez pas de bottes ; ne prenez pas de bain chaud ou de sauna non plus. Faites de l’aquagym spéciale grossesse, de la sophrologie et surélevez vos pieds le soir dans votre lit. Au 4ième mois, vous pouvez vous inscrire au cours de préparation à l’accouchement (en y associant le papa aussi !).

Laisser un commentaire