Un prénom rare pour mon enfant : une bonne idée ?

Ces prénoms rares et originaux…

Depuis quelques années, des prénoms aux consonances curieuses fleurissent sur les registres des Etats Civils français. Auxane, Milan, Kara, Isaline, Louna… ces prénoms rares et originaux parfois empruntés à une culture étrangère ne sont pas toujours une bonne idée ! Explications.

Les prénoms rares ont le vent en poupe depuis une dizaine d’années. Cet engouement s’explique principalement par l’envie des parents de se démarquer des autres en réaction sans doute aux vagues pas toujours heureuses des prénoms très anglophones comme Jennifer, Mickael, Brandon et autres prénoms de série télé. Si certains prénoms rares s’inscrivent dans l’héritage culturel régional comme notamment les prénoms bretons ou basques, ou encore dans une culture religieuse particulière, d’autres sont juste choisis pour leur sonorité exotique. Bien évidemment, si une association très bretonne comme Erwan Kervadec ne choque personne, on est loin du compte pour des associations plus aventureuses comme Kaly Dupont, ou Silouane Durand ! Avant de traquer à tout prix l’originalité pendant les 9 mois de grossesse, il est important de se poser les bonnes questions. Parmi ces questions, la difficulté d’orthographe est importante, non pas pour votre enfant au moment de l’apprentissage de la lecture mais tout au long de sa vie. En effet, rien n’est plus désagréable pour quelqu’un de devoir épeler son prénom sans cesse à chaque démarche. L’originalité peut aussi avoir des conséquences importantes sur la vie de l’enfant. Une consonance curieuse jugée mignonne pour un bébé, pourra faire jaillir la moquerie dans la cour de récréation. Plus tard, l’originalité du même prénom accolé à un nom de famille courant pourra également gêner le jeune adulte dans sa vie sociale. Avant de vous décider, le mieux est de replacer le prénom hors de son contexte de bébé. Le prénom choisi sera-t-il adapté à votre enfant de 12 ans à l’entrée de l’adolescence ? Ne fera-t-il pas curieux sur un CV pour un premier rendez-vous d’embauche ? Réfléchissez-y !

Crédit Vidéo : La Maison des Maternelles